Étape 1 – Bali

J’arrive à Bali,

Je découvre et…

Choc culturel !!!!!
…Outch!

Bali ? Je suis partagée…
La saleté environnante, les poubelles, cette incroyable folie des taxis et scooters bruyants, grouillant en tous sens. Ces klaxons incessants, ce réseau électrique incroyablement impossible et moche, ces balinais qui m’arrêtent chaque minute pour me proposer un taxi, me faire les ongles, un massage, un resto… !!!! Aaahhhhhh…. !!!!!

Wahoooo !

Tout à coup, Comme Sam Brown…. J’ai envie d’hurler :

« Stop !!! »

Puis… … Je sais pas…

Je me pose…

… Je m’interroge ?

Dois je rester ? …Prendre un billet et changer de destination ?
Quelle est cette île si incroyable qui, selon les guides touristiques, est à ne pas manquer ?

Qu’ai je loupé ???? !!!

Je choisis d’ouvrir les vannes de mon cerveau « d’occidentale », d’ouvrir les yeux, d’observer…
Et d’accepter…

Cette culture tellement différente de la mienne ! Accepter ce que je vois, accepter qu’il leur faudra  encore beaucoup de temps avant d’avoir la même éducation écologique qu’en Occident. Accepter que nous, touristes, sommes vus, parfois, comme leurs seules sources de revenu…

Et… 

C’est là que  le voyage a commencé…

Bali… Je te découvre !!!


Ces paysages merveilleux ! Ces plats incroyables aux goûts si variés. La gentillesse des balinais, cette simplicité de vie et ce retour à l’essentiel ! Cette richesse de produits frais, cueillis le matin ! Beaux & bons ! Cette chaleur ! Ces sourires… Cette façon de vivre avec des codes culturels vraiment particuliers, à mes yeux…

Tellement hors du temps !

Cette façon de prendre le temps… ! Pour tout…

Oh oui ! Ne soyez pas pressé au restaurant, à la manucure ou sur la route…. ils préparent à la commande, coupent les aliments devant vous… l’attente est longue mais ça en vaut le coup ! les routes sont chargées mais c’est comme ça… votre massage durera 1h pas une minute de moins !

Bali… En fait,  je t’apprécie !!!

Oui, au commencement, je suis partagée ! Car en réalité, déstabilisée… c’est ce qu’on appelle : se prendre une claque ! Nous occidentaux vivons dans un monde tellement rangé !
Ouep, c’est le « seul » mot qui me vient ! Pour exprimer la différence !

Toi aussi ? Tu as eu une enfance harcelée par cette phrase  » Va ranger ta chambre !!  » ^^

Bah… Bali ????

C’est… Ta chambre avant le rangement ! Héhé !
Y’en a partout ! Des choses, des fruits, des objets, de La déco, des scooters, des gens, de la nourriture, des câbles, des taxis, des scooters… et les poubelles que tu cachais sous ton lit sont dans les rues…

Il y a quelque chose à Bali qui te décomplexe de tout ! Les gens sont comme ils sont, et vivent comme ils peuvent, ou peut être comme ils veulent, comme ils pensent être bon de vivre.

Tu t’y fais et tu te surprends à apprécier…


Et après quelques jours…

Bali, je te kiffe !! 
Ouep, ça fait ça!!!!!! Tu peux plus t’en passer !

De plus, mon arrivée fut particulière !!! J’ai atterri la veille du Nouvel An balinais, « Nyepi » !!!
Je ne le savais même pas…^^ La blonde en voyage...
Il s’agit d’une journée de silence, de jeûne et de méditation. La veille, il y a les processions des Ogoh-Ogoh. Les balinais sont incroyablement créatifs, leurs Ogoh-Ogoh sont magnifiques !!!!

Ah oui ? Ogoh-Ogoh ????
Mais qu’est-ce que c’est ???…

C’est ça !!!!!!!!!!!!!!

Les Ogoh-ogoh ont la forme de démons. Dans l’après-midi, des offrandes sont déposées aux principaux carrefours routiers pour attirer les esprits malins. À la nuit tombante, les Ogoh-ogoh montés sur des supports en bambou sont promenés à travers villes et villages, le plus bruyamment possible avec l’aide de toutes sortes d’accessoires (casseroles, marmites, gongs, etc.). Ce rituel ancestral a pour but d’effrayer les esprits malins et de les chasser pour l’année à venir. Les Ogoh-ogohs finiront brûlés, le soir même, par les membres du quartier qui les avaient fabriqués avec tant de soin.

Le jour du Nyepi, le silence est observé durant 24 h à partir de 6 heures du matin. La journée est réservée à la méditation et les démons ne doivent pas être tentés par un retour auprès des humains, ce qui impose certaines restrictions : peu de lumière visible, pas de travail, pas de divertissement, pas de déplacement ; et, pour certains, le jeûne et le silence total.

Même l’aéroport est fermé !!! Et attention si tu déroges à cette règle tu peux te faire arrêter !

Me voilà ce mardi dans mon hôtel sans possibilité de sortir car il est barricadé ! Bali est calme sans bruit, sans lumière ! Le soir j’ai droit à un ciel étoilé magique ! C’est une incroyable experienceeeee!!

Keep calme ! It’s Nyepi !

 

Laisser un commentaire