SAPA

Sapa est la destination par excellence, la porte d’entrée dans le monde mystérieux des minorités culturelles et des paysages mythiques. Un spectaculaire décor de terrasses de riz en cascade encercle Sapa.

Nous y arrivons par le bus discothèque et futuriste à 5h du mat. C’est froid & humide. Oui ! Nous sommes en montagne à 1 650 m ! On à laissé les Modern Talking dans l’bus…OUf !!!
On se réchauffe autour d’un café et du fameux sandwich Viet’!


8H ! La guide arrive ! « Sai  » c’est son nom ! Elle vit dans les montagnes de Sapa. Elle nous dit avoir 19 ans ! Elle fait toute jeune et toute petite, on dirait une enfant.
Si vous souhaitez son contact demandez moi 😉

Elle nous embarque découvrir Sapa. Cette endroit magique perdu dans la brume…


Les vallées et villages environnants sont des terres d’accueil pour des tribus Montagnards. Ils y a des communautés H’mong et Dzao, les plus larges ethnies de la région. Les Dzao sont reconnaissables parmi tous avec leurs costumes traditionnels et leur coiffe rouge qui contrastent avec le récent boom économique.

Les H’mong sont les plus nombreux. Au premier abord, le temps semble s’être arrêté aux portes de leurs villages. La plupart des Montagnards ont très peu d’éducation et sont même illettré. La jeune génération a en revanche une bonne maitrise de l’anglais, et du français. Sai est H’mong !

 

C’est beau… Il y a quelque chose d’étrange là bas… Je capte une émotion particulière… 

Pourtant l’endroit est très critiqué, paraitrait il qu’il soit devenu « trop » touristique et les plus critiques parlent de « cirque » ! En tout cas, ces photos, je les prends, parfois à leur insu. Il n’y a pas de jeu, de manège ou de cirque… Juste des gens qui essayent de gagner leur vie comme ils peuvent…

Nous continuons La visite en descendant dans les rizières, La ballade est tout aussi fantastique… et les rencontres continues.


Nous nous perdons dans les rizières des heures, il y a très peu de touristes.

Nous discutons et refaisons le monde. Sai m’explique vouloir un jour aller en Angleterre, c’est son rêve. Elle est incroyable, elle parle très bien anglais ! Mieux que moi ! N’hésite pas à nous poser des questions, sur nos vies, la France, le voyage. Nous fait découvrir les villages, dans un très bon esprit !

Nous entrons dans une école aussi, elle était sur notre route ! Et devinez quoi ???!!!!

Cette école possède le même concept qu’à Sydney « Together we grow » !!! Ils sont peut être à l’autre bout du monde, dans un village à l’écart ! Certains parents sont probablement illettrés, d’autres ne sont jamais sortis de Sapa, mais la nouvelle génération semble complètement différente, plus ouverte ! L’avenir nous le dira.

C’est pas incroyable !!!! Improbable le Vietnam, j’vous dis.

 

Les montagnes sont le plus souvent plongées dans une brume s’enroulant autour des sommets ! Nous avons choisi d’aller voir Le mont Fansipan qui est, au passage, la montagne la plus haute de tout le Vietnam. Nous ?On l’a bien vu cette brume ! C’est d’ailleurs la seule chose qu’on a vu ! Héhé ! Mais c’était amusant.

Ça c’est ce qu’on aurait du voir…


On a plutôt tourné un nouvel épisode de « Silent Hill »… Mystique !

La brume ? Elle ne nous a pas découragé ! Le froid ? Non plus ! Pas de trekking du coup, Joker funiculaire pour la première étape ! Et dans un second temps, nous avons grimpé une série d’escaliers… 

Interminables…
Incalculables & Difficiles…

…Escaliers.

Avec le coeur qui battait à 100 000, l’altitude probablement !

la journée se termine, c’était pour moi le plus bel endroit du Vietnam ! Y’a plus qu’à reprendre les escaliers dans l’autre sens. O’secours…

Sapa nous offre, dans le funiculaire, un joli spectacle !

@ très vite.

 

1 Commentaire

  1. ANTOINETTE NEF dit : Répondre

    Bonjour Falone magnifique ce reportage en effet les photos sont trés impressionnantes tu dois avoir de sacrées sensations fortes, profites bien de ce superbe voyage. bisous

Laisser un commentaire